Accueil du site > Rubriques Adhérents > La SeriNET > SeriNet MMV 106
Accueil du site > Rubriques Adhérents > La SeriNET > SeriNet MMV 106

SeriNet MMV 106

samedi 31 mars 2018

La SeriNET par Jean-Marc Lebout

Cette rubrique propose de nombreux liens avec des vidéos liées de près (ou parfois de plus loin...) à la musique mécanique. Elle montre que la musique mécanique est toujours belle et bien vivante. Vous pouvez vous connecter directement aux sites décrits par un simple clic sur le nom du site inscrit en gras. Bonne visite !


Pour les lecteurs de MMV et les connaisseurs, La SeriNET est en quelque sorte une revue virtuelle présentant quatre fois par an un choix de vidéos recherchées sur le web. Ces liens vidéo traitent tous de musique mécanique, terminologie désignant le domaine des instruments de musique ayant la particularité de jouer de façon apparemment autonome, de sorte que cette action ne nécessite d’autre intervention vitale de la part d’un exécutant que son éventuelle force musculaire ! Cela dit, l’évolution technologique ayant fait sont chemin, ces instruments ne sont pas tous purement mécaniques et peuvent même intégrer des éléments électroniques pour les plus modernes. En revanche, ils requièrent le savoir-faire d’un musicien spécialisé pour en arranger le répertoire, en fonction de leurs possibilités et limites particulières. Les airs joués sont notés ou programmés qui sur un cylindre clouté ou goupillé, qui sur un disque à ergots, qui sur un support perforé ou informatisé.

Pour les visiteurs non connaisseurs, toujours bienvenus, La SeriNET est l’occasion de se débarasser l’esprit d’affirmations aussi négatives qu’erronées concernant ces instruments réellement fascinants pour qui s’en approche. Non, un orgue de barbarie n’est pas dépourvu de toute valeur musicale, son répertoire n’est pas irrémédiablement limité aux vieux succès populaires et qui plus est, il ne sonne pas inévitablement faux (le cas échéant, il suffit de l’accorder : c’est prévu !) ; quant à Barberi, son "inventeur", il n’a jamais existé ! Et non, toute boîte à musique n’est pas "par définition" un jouet, loin de là ! (cf l’image plus haut) : entre les extrêmes que sont les minuscules mouvements pour montres et autres bijoux et les très grandes pièces, il y a tout un univers de sonorités et de mécanismes différents ! Enfin, les expressions "Limonaire" (nom propre), "orgue de carrousel", "orchestrion" (instrument d’intérieur) ne sont pas plus synonymes que "piano mécanique" et "pianola" .

Dans les descriptions introduisant chaque lien vidéo de la liste suivante, les renseignements relatifs aux constructeurs et à l’année ou la période de construction, aux gammes ou à l’auteur de l’arrangement ne vous sont communiqués que lorsqu’ils sont connus avec certitude.

Certains titres de vidéos peuvent surprendre ; c’est que transmis fidèlement, sans aucune correction qu’exigerait le respect des règles d’ortographe, de ponctuation ou de typographie, voire de l’usage d’une terminologie adéquate, ils faciliteront la recherche de la vidéo qui y est associée par la suite (en les recopiant tels quels dans un moteur de recherche), pour quiconque oublierait d’en retenir les liens parmi ses favoris ! La liste suivante (qui sera remplacée par une autre au terme d’un trimestre) vous propose 30 liens vidéo répartis en sept sections allant des orgues aux versions comparées.

Orgues :

Petit orgue Johnny Verbeeck "De Waterjuffer" (2009), 45’, jouant la Tarentelle de G. Rossini. https://www.youtube.com/watch ?v=cjgrtN5mJNY ; titre : 45-Key Johnny Verbeeck street organ "De Waterjuffer" plays "La Danza" (durée : 2’ 13").

Orgue Pierre Verbeeck "de Jonker" (1926), 72’ (gamme Carl Frei ?), jouant la célèbre Marche turque de W.A. Mozart dans un arrangement de Tom Meijer. https://www.youtube.com/watch ?v=K2agJMf_YNk ; titre :"Turkish March" from Piano Sonata No. 11 - de Jonker Dutch street Organ Draaiorgel (durée : 3’ 21").

Orgue Marenghi (1910) 89’ avec grelophone (en action) ; cf l’article de François Thébault : "François-Antoine-Charles Marenghi" (MMV 74, pp 29 à 32). https://www.youtube.com/watch ?v=VotNY8K4ysw ; titre : The 89 Key Sleighbell Marenghi Organ- Amersham 2016 (durée : 2’ 41").

Petit orgue (Decap ?), probablement midifié, jouant "Thriller" de Michael Jackson dans une rue d’Amsterdam. https://www.youtube.com/watch ?v=z2_Y9XhuLQU ; titre : Draaiorgel ’Het Juffertje’ speelt Michael Jackson’s Thriller op de Kalverstraat te Amsterdam (durée : 1’ 48").

Pianos :

Piano mécanique Mazoletti bruxellois (début 1900) au cylindre de 10 airs. https://www.youtube.com/watch ?v=2Q-x2oYlNh0 ; titre : Piano Meccanico (durée : 1’ 07").

Piano melodico à cartons perforés Giovanni Racca (autour de 1900), 48’. https://www.youtube.com/watch ?v=XFRMyk-B5_E ; titre : piano melodico G. Racca (durée : 2’ 45").

Piano pneumatique (1926) ; ce type d’instrument est communément appelé "pianola", (bien qu’il s’agisse d’un nom déposé par Aeolian). Le titre joué est le célèbre 12th Street Rag de Euday L. Bowman. https://www.youtube.com/watch ?v=zsjuIVoWuEg ; titre : 1926 Player Piano Playing 12th Street Rag (durée : 2’ 16").

Piano reproducteur (pianola sophistiqué au point d’immortaliser le jeu d’un interprète) ; il s’agit d’un Steinway modèle OR (1927) jouant le Prélude en sol mineur de Rachmaninoff Op. 23 N° 5 enregistré en Novembre 1919 par Prokofiev (rouleau Duo-Art N° 6198). https://www.youtube.com/watch ?v=EKuoyCDVckA ; titre : Prokofiev plays Rachmaninoff Prelude in G-minor in a 1919 Duo-Art Recording (durée : 3’ 59").

Orchestrions :

Les quatre instruments présentés dans cette section sont du type "piano-orchestrion".

Piano-orchestrion mécanique belge Van Roy (à cylindre cloutés) pouvant jouer 10 airs (vers 1930), se trouvant au Musée Speelklok à Utrecht (Pays-Bas) ; en plus du piano, il comprend un métallophone et un xylophone. https://www.youtube.com/watch ?v=l99GQM5wARk ; titre : Tingel Tangel Van Roy 2/5 | Museum Speelklok 2017 (durée : 0’ 52").

Piano-orchestrion pneumatique allemand Weber Frères (à rouleaux de papier perforés), modèle Grandezza, Waldkirch, Forêt-Noire (1921), se trouvant également au Musée Speelklok à Utrecht ; il comprend un xylophone en plus d’un piano (avec effet mandoline). Bien qu’ étant un peu plus ancien que l’orchestrion Van Roy que vous venez de découvrir, le Grandezza est, sur le plan technique, incontestablement le successeur de ce dernier ! https://www.youtube.com/watch ?v=UC-dimcVMV0 ; titre : Ramona | Weber Grandezza | Museum Speelklok 2017 (durée : 2’ 27").

Orchestrion Simpkins ( ?), probablement Midifié. https://www.youtube.com/watch ?v=V83ShucbgBQ ; titre : Orchestrian (durée : 1’ 37").

Construction, par l’atelier du Musée "Siegfried’s Mechanisches Musikkabinett" à Rüdesheim (en Allemagne), d’un nouveau piano-orchestrion pneumatique Maesto (originalement produit par l’entreprise Weber Frères de Waldkirch, au même titre que le Grandezza ; cf la deuxième vidéo de la présente section "Orchestrions"). Au début de la vidéo, Siegfried Wendel, le regretté fondateur du Musée, explique en substance que lorsqu’on atteint par le virus de la musique mécanique et que l’on admire le travail de des créateurs de ces instruments, on doit être en mesure de les restaurer et pourquoi pas d’en reconstruire ! Le Maesto comprend plusieurs registres d’orgue, plusieurs percussions dont un xylophone en plus d’un piano (avec effet mandoline). https://www.youtube.com/watch ?v=vNz4cY_A3F0 ; titre : Weber Maesto Orchestrion (durée : 16’ 17").

Carillons :

Une visite du clocher et du tambour à ritournelles de Saint-Rombaut, Cathédrale de la ville belge de Malines (=Mechelen en flamand), capitale de l’art campanaire ; cf l’article (non signé) : "Victor Hugo et le carillon de Malines" (MMV 44, pp 24 & 25). Le tambour actuel (1733), réalisé par Jan de Hondt remplace l’ancien (1564) de Peter et Jan Engels. Depuis 1981, La tour de Saint-Rombaut est dotée de 2 carillons (l’un historique et l’autre moderne) possédant chacun 49 cloches. https://www.youtube.com/watch ?v=vP0wIVPaqwc ; titre : Sint Romboutstoren (versteek 2011-2012) (durée : 2’ 56").

L’histoire mouvementée de ce carillon remonte à 1647 : agrandissement, destructrions (mesure anti-effondrement du beffroi et dommage de guerre), reconstructions, et remplacements de cloches. ; dans l’état actuel (2004), il comprend 37 cloches fondues pour la plupart par Paccard à Annecy. https://www.youtube.com/watch ?v=N4JfjXuwJ5M ; titre : Le carillon de l’hôtel de ville de saint-Quentin (durée : 1’ 04").

Automatisation électronique du clavier traditionnel d’un carillon moderne de 65 cloches fondues par Paccard. L’instrument se trouve à Centralia, dans l’Illinois (Etats-Unis). https://www.youtube.com/watch ?v=t7ZfK5cetQw ; titre : Carillon Auto-Player Clavier Automation by Chime Master (durée : 1’ 15").

Carillon pneumatique à cloches tubulaires Aeolian (années 1920), construit en collaboration avec Pryce Taylor. Ce serait le seul exemplaire de ce type de carillon a avoir survécu. Vous l’entendez jouez "Oh Danny Boy", chant cher aux Irlandais. https://www.youtube.com/watch ?v=Iq4uDmyCwfg ; titre : The Aeolian (Tubular Bell Piano) - Oh Danny Boy (durée : 1’ 06").

Automates :

Si je ne me trompe, cet élephant animé à la James Cox est un authentique chef-d’oeuvre ! Il a été construit (ou vendu, ou complété ?) par Hubert Martinet en 1774 ; sa musique est produite par un carillon. C’est l’un des trésors que renferme le manoir de Waddesdon en Grande-Bretagne. https://www.youtube.com/watch ?v=7YEPhe2Gp0Y ; titre : A Marvellous Elephant - Waddesdon Manor (durée : 2’ 03").

Quelques joyaux (en majorité musicaux) du Musée Patek Philippe à Genève . https://www.youtube.com/watch ?v=n2amkqNeor0 ; titre : Patek Philippe Museum (durée : 9’ 58").

Colombine écrivant réellement à Pierrot (c’est vraiment ce qu’elle écrit, ce n’est pas qu’une façon de parler !). Cet automate, qui rédige son texte au son d’une boîte à musique jouant le Menuet en Sol de Beethoven (WOo 10, N°2), a été conçu par Geneviève et Claude Laurent de Grenoble en 1994 pour rejoindre les collections du Musée du Cima à Sainte-Croix (en Suisse). https://www.youtube.com/watch ?v=mF65PRfJNNs ; titre : Automato escrevendo - Automaton writing in the museum of automaton and music box in Switzerland (durée : 1’ 21").

Restauration d’un oiseau chanteur moderne. https://www.youtube.com/watch ?v=Qz3zX6eBL68 ; titre : Singing Bird Automaton Bellows Restoration and Bird Song Fine-tuning (durée : 2’ 01").

Boîtes à musique :

Montre de poche (faite à Genève ?) au 1er quart du XIXème, au mouvement à plateforme à 23 lames en éventail. https://www.youtube.com/watch ?v=Vv42cELyV_A ; titre : musik taschenuhr mit musikspielwerk IMG 0986 (durée : 1’ 00").

Cette montre-bracelet moderne signée Jacob & Co de Genève comprend une boîte à musique à deux cylindres synchronisés jouant sur 2 claviers de 15 lames chacun. Bien que spectaculaire, question musicalité... ...c’est pas dans la poche, si vous la comparez à la montre précédente... https://www.youtube.com/watch ?v=JtyvU5Yaq4s ; titre : Jacob & Co. opera (durée : 0’ 21").

Très grande boîte à musique Mermod Frères (Sainte-Croix, Suisse, aprés 1890), à 5 cylindres de rechange nickelés jouant chacun 6 airs. https://www.youtube.com/watch ?v=tfm8k8rNA-k ; titre : Monumental Mermod Frères Interchangeable Music Box.m4v (durée : 4’ 57").

Voici une boîte Regina (vers 1900), jouant deux disques (diamètre : 39,5 cm) produits récemment aux Etats-Unis par Henstooth Discs : la Fantaisie Impromptu Op. 66 de Chopin, suivie de la 1ére Arabesque de Debussy L. 66 : https://www.youtube.com/watch ?v=upbgbFrr_Yw ; titre : Chopin "Fantaisie Impromptu Op. 66" Regina Music Box 15.5" (durée : 2’ 19").

https://www.youtube.com/watch ?v=DcNMHpXfpbg ; titre : Debussy "First Arabesque" Regina Music Box 15.5" (durée : 1’ 58").

Versions comparées :

Divers instruments jouent la Valse n°2 extraite de la Jazz Suite n°2 de Shostakovich.

Orgue de rue moderne Raffin 31’. https://www.youtube.com/watch ?v=_43Qt75i_T4 ; titre : Drehorgel spielt Second Waltz (durée : 3’ 53").

Orgue de rue moderne Johnny Verbeeck 40’. https://www.youtube.com/watch ?v=75Gcqb7l-sU ; titre : 40-key Johnny Verbeeck street organ plays "Second Waltz" (durée : 2’ 52").

Orgue de foire Wellershaus (1910), 70’, arrangement de Henning Ballmann. https://www.youtube.com/watch ?v=Lxi9irZ9nDg ; titre : Second Waltz, Schostakowitsch - by 70er Wellershaus Fairground Organ (durée : 3’ 40").

Boîte à musique moderne Reuge (Sainte-Croix, Suisse) à cylindre 1/36 (jouant 1 air sur 36 lames). https://www.youtube.com/watch ?v=a4Tm-U5ObLM ; titre : Valse 2 / Dimitri Chostakovich - Music Box (durée : 1’ 10").

Boîte à musique moderne japonaise Sankyo "pling-plong" à bandes perforées ou petit componium à 30 lames (gamme semi-chromatique). Arrangement par Tao Huang ? https://www.youtube.com/watch ?v=zyrtF86wHLo ; titre : Shostakovich jazz suite No 2. 30 note wooden music box using strips (durée : 2’ 22").

 
ADRESSER UN MESSAGE A L'AAIMM nbsp;                              ADHERER A L'ASSOCIATION                                RÉGLER VOTRE COTISATION
Mentions Légales
Suivre la vie du site  RSS 2.0
Plan du site
Administration
Association des Amis des Instruments et de la Musique Mécanique
© Toute reproduction partielle ou totale, utilisation des documents présentés est formellement soumise à l'autorisation écrite de l'AAIMM.